Le kinésiologue effectue de très légères pressions sur le muscle choisi (le plus souvent le brachial antérieur ou le deltoïde antérieur), il s’agit de tester le tonus musculaire et non la force.

Le muscle perd son tonus dès que le consultant ressent un stress, ce qui permet d’instaurer une écoute très fine du consultant.
En effet, depuis sa naissance, le corps à tout enregistré et a gardé en mémoire ses souffrances physiques et émotionnelles.

Important

Le kinésiologue n’établit aucun diagnostique médical, ne prescrit pas, ne traite pas, ne demande pas de suspendre un traitement.